Technique et histoire de l’Estampe


A noter que toutes les gravures sont des estampes, néanmoins le contraire n’est pas toujours vrai. En effet, estampe désigne une œuvre imprimée à partir d’une matrice. L’estampe dispose des qualifications au même titre que la peinture, le dessin, la photographie, etc.

la-peinture.jpg

Elle  peut être imprimée en plusieurs exemplaires. En résumé, une estampe est unique dans sa matrice mais peut être multiple dans ses épreuves. Il existe dans la technique et dans son histoire de l’estampe numérique.

L’Estampe numérique: un procédé révolutionnaire

La matrice de l’estampe se réalise suivant des procédés techniques qui évoluent dans le temps depuis plus de 500 ans. Au début, il y avait la lithographie, puis la sérigraphie a vu le jour, puis les techniques de pochoir et de monotype précédaient  le procédé numérique. En effet, le procédé informatique permet de réaliser la matrice à l’aide de logiciels. L’artiste peut choisir le logiciel qui lui convient, par exemple un logiciel de dessin, de peinture, de traitement d’image, etc. L’estampe numérique qui est réellement un procédé révolutionnaire est matérialisée par l’arrivée des divers instruments plus rapides et  plus sophistiqués.

estampe-numerique.jpg

Bien que le procédé numérique prenne le large techniquement, certains artistes de nos jours pratiquent les techniques mixtes qui mélangent les procédés traditionnels et le procédé informatique. A cet effet, les deux grandes catégories d’estampe sont mises en exergue dont les impressions en taille d’épargne et celle en taille douce.

Où se trouvent les principales expositions d’estampes modernes?

Ne serait-ce que pour l’année 2016, plusieurs sont les expositions qui mettent en relief les estampes modernes, par exemple au Musée des Arts d’Extrême Orient en Suisse, l’événement est intitulé « Estampes Modernes Japonaises, 1910-60 » qui est organisée par la Fondation Baur. Au Musée du Dessin et de l’Estampe de Gravelines va exposer l’estampe de la fin du 19ème siècle, puis le Musée d’Art Roger Quillot n’a pas manqué de mettre en valeur des collections d’estampe moderne.  A noter que le nombre d’estampes modernes produits au cours du 20ème siècle allant jusqu’aujourd’hui  est estimé à plus de 25.000 pièces.